• Pour l'expérience intérieure de bonheur et de paix profonde ॐ 

    Les Mantras sont des sons fait de sacré sanskrit syllabes, qui, ensemble, aident à mobiliser l'énergie spirituelle. Le chant des mantras, ou même simplement en les lisant, nous donne accès à notre esprit créatif, et apporte l'harmonie dans notre corps et notre esprit. Les sons peuvent réellement nous aider à apporter l'équilibre à notre physiologie, de la création de bien-être et de vitalité.
    Les Mantras sont utilisés à diverses fins, et il y a beaucoup de différents mantras selon exactement ce que vous voulez apprendre ou de se manifester.

     

    ● ▬▬ ☸ Autres Mantras ☸ ▬▬▬●
    L'Argent Mantra! Lakshmi Mantra - https://youtu.be/6b7SXLECcCA
    Mantra Pour Répondre à un Souhait de l'OM TARE TUTTARE TURE!!! - https://youtu.be/Ce3YMN8HLiw
    Gayatri Mantra de la Richesse et de la Prospérité! - https://youtu.be/ZIVXzkSwuQA
    Belle Durga mantra! Supprimer les Obstacles et les Ennemis! - https://youtu.be/vtZEGlNxkUI
    PUISSANT GREEN TARA MANTRA POUR LES VOEUX! - https://youtu.be/qFZ1emGkv40
    LE BONHEUR MANTRA! HARI BOL! - https://youtu.be/nVmsA7KPOz8
    Mahamrityunjaya Mantra! Apporte La Richesse, De Réussite, De Bonne Santé! - https://youtu.be/XujtcNpWF-8
    Plus Puissant Mantra De Shiva! Om Nanah Shivaya - https://youtu.be/0QIF9QN4m4Q
    Les Bols chantants tibétains pour la Guérison et la Méditation -https://youtu.be/vN9mJR9dGJQ
    OM SHRI GANESHAYYA NAMAH!PUISSANT MANTRA DE LA RÉUSSITE! - https://youtu.be/lVnCVYaiGyY
    ♫ Belle Musique avec le Chant des Dauphins et des sons de l'Océan - https://youtu.be/-2H86t5FHww
    ॐ Jai Jai Ganesha Ganapathi Deva! ॐ Bonne Chance, la Richesse, la Prospérité Matérielle MANTRA - https://youtu.be/PHeQLPPwPP4
    La Force de vie de l'Activation Et de Guérison de la Méditation - https://youtu.be/PYULTlSconA
    Détente Puissante Méditation de la Musique pour la Relaxation Profonde ☯ Une Heure - https://youtu.be/LbO5bs4rfqg
    L'Éveil Sept Chakras Principaux. Chakra racine de l'Activation et de l'Équilibrage de la https://youtu.be/Kn7GR7W7qvM
    Beau mantra de Guérison de l'Âme https://youtu.be/sdaI_-eVio8

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    « Vous avez 29 ans, une épouse, deux enfants et un métier. Vous avez assez d’argent, vous pouvez vous offrir quelques jolies choses, et vous vivez dans une petite maison dans la ville.
    Mais soudain la situation politique dans votre pays change et quelques mois plus tard des soldats stationnent devant votre maison. Et devant les maisons de vos voisins.
    Ils disent que si vous ne vous battez pas pour eux, ils vont vous tirer dessus.
    Votre voisin refuse.
    Un tir. C'est tout.

    Vous surprenez un des soldats disant à votre femme d’allonger ses jambes.
    Sans savoir comment, vous échappez aux soldats et vous passez la nuit profondément perdu dans vos pensées.
    Soudain, vous entendez une explosion. Votre maison n’a dorénavant plus de living room.
    Vous courrez à l'extérieur et voyez que toute la rue est détruite.
    Plus rien ne tient debout.
    Vous faites rentrer votre famille dans la maison, et vous courrez jusqu’à la maison de vos parents.
    Elle n'est plus là. Et vos parents pas davantage.
    Vous regardez autour de vous et trouvez un bras avec l'anneau de votre mère à son doigt. Vous ne trouvez aucun autre signe de vos parents.
    ~~~~~
    « Mais les demandeurs d'asile ont tant de produits de luxe ! Des smartphones et des vêtements de marque ! »
    ~~~~~
    Vous oubliez immédiatement. Vous vous précipitez à la maison, et dites à votre femme d’habiller les enfants. Vous prenez un petit sac, parce qu’il sera impossible d’en prendre un plus grand pendant un long voyage, et dans celui-là vous emportez l'essentiel. Seulement deux vêtements pour chacun tiennent dans le sac.
    Que prendre ?
    Vous ne reverrez probablement jamais plus votre pays d'origine.
    Ni votre famille, ni vos voisins, ni vos collègues ...
    Mais comment rester en contact?
    Vous jetez vite votre smartphone et le chargeur dans le sac.
    Avec les quelques vêtements, un peu de pain et les peluches préférées de vos petites filles.
    ~~~~~
    « Ils peuvent facilement se permettre de partir. Ils ne sont pas pauvres ! »
    ~~~~~
    Parce que vous avez vu le danger s’approcher, vous avez rassemblé tout votre argent. Et vous avez réussi à économiser de l'argent en raison de votre emploi bien rémunéré.
    Les passeurs dans le quartier prennent 5.000 euros par personne.
    Vous avez 15.000 euros. Avec un peu de chance, vous serez tous en mesure de partir. Sinon, vous laisserez votre femme partir.
    Vous l'aimez et priez pour que les passeurs vous emmènent tous.
    Pour l’instant, vous êtes totalement démuni et n’avez rien d'autre. Juste votre famille et le sac.
    Le voyage jusqu’à la frontière prend deux semaines à pied.
    Vous avez faim ; au cours de la semaine passée vous avez très peu mangé. Vous êtes faible, de même que votre femme. Mais au moins, les enfants ont eu suffisamment.
    Elles n’ont cessé de pleurer tout au long de ces deux semaines.
    La moitié du temps vous avez transporté votre fille cadette. Elle est âgée seulement de 21 mois.
    Deux semaines plus tard vous arrivez à la mer.
    Au milieu de la nuit, vous êtes chargés sur un bateau avec d'autres réfugiés.
    Vous avez de la chance : toute votre famille peut voyager.
    Le navire est si plein qu'il menace de chavirer. Vous priez de ne pas vous noyer.
    Les gens autour de vous pleurent et crient.
    Quelques petits enfants sont morts de soif.
    Les passeurs les jettent par-dessus bord.
    Votre femme est assise, hébétée, dans un coin. Elle n'a rien eu à boire depuis 2 jours.
    Lorsque la côte est en vue, vous êtes chargés sur des petits bateaux.
    Votre femme et l'enfant la plus jeune sont sur l’un, vous et l’enfant plus âgée sur un autre.
    On vous avertit que vous devez garder le silence afin que personne ne sache que vous êtes là.
    Votre fille aînée comprend.
    Mais la plus jeune dans l'autre bateau ne comprend pas. Elle ne cesse de pleurer.
    Les autres réfugiés deviennent nerveux. Ils demandent à votre femme de calmer l'enfant.
    Elle n’y parvient pas.
    Un des hommes attrape votre fille, l’arrache des bras de votre femme et la jette par-dessus bord.
    Vous sautez derrière elle, mais vous ne pouvez pas la retrouver.
    Plus jamais.
    Trois mois plus tard, elle aurait eu 2 ans.
    ~~~~~

    « Est-ce que ce n’est pas suffisant pour vous? Est-ce que ce n’est assez bien, est-ce que tout ne leur est pas servi sur un plateau ? »
    ~~~~~
    Vous ne savez pas comment vous, votre femme et votre fille aînée parvenez à entrer dans le pays où vous arrivez.
    C’est comme si tout était recouvert de brume. Votre femme n'a pas dit un mot depuis que votre fille est morte.
    Votre fille aînée n'a pas lâché la peluche de sa sœur et elle est totalement apathique.
    Mais il faut continuer. Vous êtes sur le point d'arriver à l'hébergement d'urgence.
    Il est 10 heures du soir. Un homme dont vous ne comprenez pas la langue vous emmène dans une salle avec des lits de camp. Il y a 500 lits très proches les uns des autres.
    Dans la salle, c’est étouffant et bruyant.
    Vous essayez de prendre vos repères, de comprendre ce que les gens ici attendent de vous.
    Mais en réalité, vous pouvez à peine vous tenir debout. Vous préféreriez qu’ils vous aient tué.
    Au lieu de ça vous déballez vos maigres possessions :
    Les deux sortes de vêtements chacun et votre smartphone.
    Ensuite, vous passez votre première nuit dans un pays sûr.
    Le lendemain matin, on vous donne quelques vêtements. Parmi lesquels des vêtements « de marque». Et un jouet pour votre fille.
    On vous donne 140 euros. Pour tout le mois.
    ~~~~~
    « Ils sont en sécurité ici. Ils devraient être heureux! »
    ~~~~~
    Dehors, dans la cour, vêtu de nouveaux vêtements, vous tenez votre smartphone en l'air en espérant avoir une connexion.
    Vous voulez savoir si quelqu'un dans votre ville est encore en vie. Puis arrive un «citoyen concerné», il vient vers vous et vous injurie.
    Vous ne savez pas pourquoi. Vous ne comprenez pas. « Retournez dans votre pays ! »
    Vous comprenez quelque chose comme « smartphone » et « tout servi sur un plateau. »
    Quelqu'un traduit pour vous.
    ~~~~~
    Et maintenant, dites-moi comment vous vous sentez et ce que vous possédez ?
    La réponse aux deux questions est « Rien. » (Nothing)

    H. M.

    Source

     


    1 commentaire
  • http://lonerwolf.com/wp-content/uploads/2014/07/Spiritual-Maturity-Test.jpg

    Nous parlons souvent de ce fait depuis l’avènement de l’Ère du Verseau, mais je m’aperçois que peu de gens sont conscients de ce qui les motive à prendre des décisions et passer à l’action. Et vous? Pouvez-vous répondre rapidement à cette question? 

    La croyance populaire qui motive le monde depuis des générations nous apprend que lorsque nous voulons avoir quelque chose, nous faisons ce que nous pouvons pour l'obtenir et ensuite nous nous sentons bien. Voici des exemples qui illustrent cette façon de penser :

    • Si seulement j’avais un partenaire, ma vie serait tellement plus facile et agréable et je serais beaucoup plus heureux.
    • Si j’avais de l’argent, je quitterais mon travail, je mettrais à exécution mon projet et je serais heureux et fier de moi.

    Faisant partie de l’ancienne époque, cette croyance est dépassée. Elle maintient dans l'attitude d'aller à contre-courant plutôt que de suivre le courant de l’ère du Verseau.

    Regardons ensemble quelques comportements et attitudes des gens qui sont motivés ou dirigés par l'AVOIR, ce qui inclut la peur de NE PAS AVOIR :

    • le prix décide s’ils achètent quelque chose (produit, service, vacances, etc.);
    • l’apparence passe avant leur confort ou leur besoin;
    • avoir beaucoup de biens et d’argent constitue leur plus grand critère de réussite;
    • d'autres s’empêchent d’avoir des biens ou un surplus d’argent en croyant que c'est plus spirituel. Ils ont peur de passer pour des personnes trop matérialistes.

    Voici maintenant des exemples de ceux qui sont plus motivés par le FAIRE ou NE PAS FAIRE : 

    • il faut que tout soit accompli avant de s’autoriser un repos ou une pause;
    • ils doivent toujours être occupés, ils se sentiraient coupables de ne rien faire;
    • ils ont de la difficulté à dire NON lorsqu’on leur demande de faire quelque chose;
    • certains s’empêchent de faire tout ce qu’ils pourraient par peur qu’on profite d’eux, qu’on leur en demande toujours plus;
    • ils décident qu’ils ne peuvent pas faire ce qui répondrait à leur besoin, avant même d’avoir essayé. Ils abdiquent rapidement en ce qui concerne leurs besoins.

    Voici maintenant comment agit une personne qui est motivée par l'ÊTRE et non par le FAIRE et l'AVOIR :

    • Aussitôt qu'elle a un désir quelconque, elle s’assure qu'il répond à un besoin de son ÊTRE. Pour ce faire, elle se demande, le fait d’obtenir ce que je désire m’aiderait à ÊTRE et me SENTIR comment?

    Ensuite, cette personne s'occupe surtout de combler son besoin, par exemple être heureuse et fière d'elle, en trouvant différents moyens pour y arriver. Tout en gardant son désir initial à l'esprit, même si celui ne se réalise pas, elle trouve d'autres moyens pour être et se sentir comme elle veut et il lui est beaucoup plus facile de prendre les bonnes décisions.

    À l'opposé, les gens motivés surtout par l'avoir et le faire sont convaincus qu'il faut absolument qu'ils aient ou fassent quelque chose pour être ce qu'ils veulent. Par exemple, celui qui croit avoir besoin d'argent pour être ce qu'il veut, oublie que ce désir ne représente qu'un moyen pour y arriver. 

    Prenons l’exemple d’un couple qui veut acheter une maison en banlieue. Avant même de faire une action ou de se demander s’ils ont assez d’argent, ils doivent d'abord vérifier ce qu'une maison les aiderait à ÊTRE et comment ils pourraient se SENTIR.

    Si leur motivation est d’épater leurs parents ou de faire la même chose que leurs frères et sœurs, il y a de fortes chances que cela ne les aide pas à se sentir mieux. Il se peut aussi qu'ils aient l'intention d'acheter une maison comme placement pour leurs vieux jours, ce qui implique la peur de manquer d’argent dans le futur. Aussitôt que vous êtes motivés par l'avoir ou le faire, vous risquez d’avoir des regrets ou d'éventuels problèmes, car vous n’avez pas vérifié à quel besoin de votre ÊTRE correspond votre désir.

    Je vous rappelle qu’un désir est toujours lié au « avoir et faire » et un besoin à l'« être ». Si vous avez de la difficulté à répondre à la question Le fait d’avoir cette maison m’aiderait à être quoi? je vous suggère de vérifier comment vous vous sentez au plus profond de vous à l'idée que votre désir soit déjà réalisé.

    De plus, sachez que votre besoin ne doit dépendre de personne d'autre que vous. Par exemple « être désiré, admiré, reconnu, etc. » sont des besoins qui dépendent d'une autre personne et ne satisfont pas votre être.

    Devenir conscient d'un vrai besoin a le grand avantage de vous faire changer d'énergie. Revenons à l'exemple du couple. Une maison en banlieue peut aider monsieur à être plus créatif, car il pourra avoir un atelier de bricolage et s’amusera à jardiner. Madame pense que cette maison l’aidera à être plus calme et patiente avec les enfants à son retour du travail. Les deux peuvent dire qu’ils seront en meilleure forme physique, car ils iront marcher dans la nature, ce qu’ils ne font pas dans la grande ville où ils demeurent.

    Aussitôt que nous reconnaissons nos vrais besoins, nous trouvons facilement et rapidement l’énergie pour avoir et faire ce qui est nécessaire à la manifestation de notre désir.

    Pour ma part, depuis plusieurs années, je mets en pratique cette notion concernant l'ÊTRE et j’ai remarqué qu'un autre grand avantage est que cela me permet d’avoir des désirs sans me sentir coupable. Juste en sentant le BIEN-ÊTRE qu'un désir peut m'apporter, je sais directement qu'il répond à un besoin important pour moi. Le fait de vérifier quel est mon besoin m’a appris à ne plus être trop spontanée, une attitude qui m’avait causé plusieurs gros ennuis dans le passé.

    Cela ne veut pas dire que vous devez réfléchir longuement. Trouver votre besoin peut se faire rapidement. Plus vous devenez conscient de ce que vous sentez et ressentez, plus vite vous le trouverez. En ce qui me concerne, je ressens très vite un WOW en moi qui m’aide tout de suite à vérifier quel besoin de mon ÊTRE il représente. Vous savez que tout devient plus facile et rapide avec de la pratique.

    Quand vos besoins vous motivent, vous êtes dans la lumière, vous savez que vous écoutez votre cœur et non vos peurs ou votre ego qui apportent la noirceur. Cette lumière vous guide à trouver de l’aide, à avoir de bonnes idées et à faire les actions qui vous amènent plus directement vers votre but.

    Avec amour, 

    Lise Bourbeau 


    votre commentaire

  • 2 commentaires

  • votre commentaire
  •  

    Pas encore vu...


    votre commentaire
  • Pas encore vu


    votre commentaire
  • OSER ÊTRE!

    « Quand quelqu’un est heureux, on va tout de suite lui dire que c’est parce qu’il a de la chance ou qu’il a des facilités dans sa vie, qu’il a tout eu sur un plateau d’argent ou qu’il n’a pas de difficultés. C’est très vicieux et grave parce car les personnes qui pourraient être heureuses n’osent pas exprimer leur bonheur. Elles culpabilisent d’être heureuses, ne veulent pas avoir ce regard culpabilisant. Au contraire les personnes qui sont le plus heureuses sont celles qui ont vécu les choses les plus difficiles qu’elles ont réussit à transcender. Le bonheur est plutôt un état d’esprit »

    (Laura Marie à partir de la 39ème mn)

     

    « On est dans un monde où on a le droit de recevoir un compliment ou dire à l’autre que l’on est ému par ce qu’il fait ou dit. On peut être orgueilleux momentanément, mais on se relève, on travaille sur soi. Par contre être faussement humble, en passant son temps à se dire qu’il faut être modeste, est une forme d’orgueil qui est bien pire. On n’arrête pas de manipuler les gens en disant « Je suis tellement grand que je peux m’effacer ». Mais ces gens là tombent malades ! Il n’y a d’ailleurs aucun peuple naturel qui vit comme ça ! Il n’y a personne de ces peuples qui se baisse car ils sont fiers. Ils n’ont aucuns biens matériels et ils sont tous des rois. Ils n’ont pas peur de dire quand ils sont brillants. Ce n’est pas de l’orgueil, c’est simplement oser se manifester ».

    (Jean-Marie Muller à partir de la 40ème mn)

     

    OSEZ ÊTRE !

     


    2 commentaires
  •  

    Gardez vos homélies
    Vos psaumes vos liturgies
    Vos Ave vos hosties
    Vos "Je vous salue Marie"
    Vos rabbins, vos imams
    Vos barbes et vos soutanes
    Vos appels à la guerre
    Déguisés en prières
    Votre enfer et ses flammes
    Votre opinion des femmes
    Qui devraient se voiler la face
    Parce que leurs mecs ne tiennent pas en place
    Qui se font traîter de putes
    Par ceux-là même qui les culbutent
    Votre obsession de l' impur
    Il n’y a qu’une seule choses dont on soit sûr

    Comme on est venu...
    On repartira

    Gardez vos hypocrisies
    Votre homophobie
    Vos chemins de croix
    Vos mitres et vos kippas
    Vos versets vos adages
    Vos pèlerinages
    Vos vierges et vos martyrs
    Vos visions, vos délires
    Gardez vos lamentations
    Vos prêches et vos sermons
    Vos Saintetés séniles
    Vos prêtres pédophiles
    Vos reliques, vos processions
    Vos sacrifices, vos excisions
    Il n' y a qu' une seule choses dont on soit sûr

    Comme on est venu...
    On repartira

    Pour moi ne dites pas de messe
    Le ciel et ses promesses
    Ne me concernent pas
    L’enfer est ici bas
    Gardez vos prophéties
    Sinistres litanies
    Votre prosélytisme
    Vos schismes, vos catéchismes
    Gardez vos apostolats
    Vos califes et vos mollahs
    Vos cierges vos menorahs
    Vos professions de foi
    Opus déistes, djihadistes
    Baptistes, messianistes
    Gardez vos impostures
    Il n' y a qu' une seule choses dont on soit sûr

    Comme on est venu...
    On repartira...
    Du même artiste
    Matelots
    Les Voiliers Sauvages De Nos Vies
    A En Mourir Pas
    A Vingt Ans

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique