• Etre dans son corps - K. G. Dürckheim

     

    ... enracinement et distance  
     

     

    - Nous disons couramment : « Etre bien dans sa peau. ». Tout ce qui touche au corps aujourd’hui vise à cela. Mais qu’est ce cela signifie exactement ?

    - « Etre bien dans sa peau » concerne notre façon d’être dans son corps. Parlant du corps, rappelons la distinction entre « le corps qu’on a » et le « corps qu’on est ».

    « Le corps qu’on a », c’est tout simplement le corps physique qui recherche l’efficacité et la santé. Si quelque chose ne va pas, on va voir le médecin. On s’entraîne dans un sport et on cherche à avoir des forces pour faire certaines tâches. C’est, pour ainsi dire, le corps extérieur.

    Toute autre chose est le « corps qu’on est ».

    C’est l’ensemble des gestes dans lesquels on s’exprime et on se réalise, dans lesquels on se présente en tant que quelqu’un. On « joue » par exemple au grand patron ou bien au timide. On se comporte de façon différente dans des gestes qui vous montrent dans un certain état d’être, que l’on soit timide ou non. Tout s’exprime dans des gestes. L’ensemble des gestes dans lesquels on se présente, c’est justement « le corps qu’on est ».

    Pourquoi est-il important de voir cette différence, lorsque l’individu se cherche pour devenir celui q’il est au fond de lui-même ? Parce que ce sont les gestes dans lesquels il se présente et non pas l’efficacité qui sont le signe de son être. Voila de quoi il s’agit quand on parle d’être bien ou pas dans sa peau.

     

    - Est-ce que le corps et l’attitude corporelle influencent le psychisme ?

    - Si on s’agenouille, c’est un geste. C’est un geste d’humilité. Et ce geste n’exprime pas seulement l’humilité mais il réalise aussi intérieurement une façon d’être là qui représente l’humilité. Chaque geste n’exprime pas seulement ce qu’il exprime, mais il réalise ce qu’il exprime. Aussi est-il toujours intéressant de voir le contact existant entre un geste et le sentiment qu’il exprime.

     

    K.G. Dürckheim

    Extrait de « L’esprit guide »

    « Les apologistes du travailMessage de Pierre-Yves Chereul »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :