• Je ne vis plus dans ton monde

    Je ne me lasse pas de l'écouter

    « Bientôt la Saint Valentin!!Exercices avec les chakras »

  • Commentaires

    8
    Yog
    Lundi 18 Janvier 2016 à 14:02

    "L'Esprit humain est comparable à un papillon qui prend la couleur des feuilles sur lesquelles il se pose.
    On devient ce que l'on contemple..."

    Gustave Flauber

    7
    Lundi 18 Janvier 2016 à 13:52

    @ Réda

    « J’en  ai fini avec l'acide, la critique », « Les passions non maîtrisées qui m'ont tellement fait imploser que j'ai fini par voir la félicité du bien, pour le bien ». Il faut un temps pour tout et ça ne pouvait être autrement. Comme quoi, même quand on dénonce un système, on le fait toujours par rapport à soi et ses conditionnements. Nous voyons ce que nous croyons.

    « Le corps est au centre de bien des philosophies, c'est une constante ». Le corps : juste ça. Tu as pu certainement te rendre compte qu’avant et après une pratique physique,…de plus faite avec présence, ton état physique et psychologique était différent. Le yoga a pour but de supprimer les obstacles qui empêchent la lumière (la Vérité). Donc, l’attention à toutes les  nourritures (alimentaires mais aussi relationnelles, lectures, médiatiques,…) le sommeil, exercices physiques,…bref, l’équilibre entre le trop ou trop peu, et la respiration consciente qui est un pont entre le physique et le psychique et qui devient donc spirituelle. 

    « Lecture des philosophes grecs, et récents ». http://www.sathyasaifrance.org/organisa/LES%20ENSEIGNEMENTS%20D'ARISTOTE%20-%20TEXTE.pdf

    « Les délires sectaires » Ça existe comme partout mais je pense que c’est assez rare. Si on est quelqu’un de lucide on le sent très vite. Les profs sont nombreux et plus ou moins sérieux. Des séances d’essai en général sont proposées. Donc à soi de sentir si ça convient ou pas. Les plus jeunes cherchent en général un yoga plus dynamique. Plus le temps passe et plus on recherche l’intériorité.

    « Attention et ne pas pratiquer le yoga seul ». Pour commencer oui. En fait, les séances avec un prof donnent le ton, la direction. Une séance, comme en écriture, est structurée avec des postures ou enchaînements d’échauffement et va crescendo pour redescendre ensuite en état méditatif. Ensuite, oui, on peut pratiquer chez soi, seul bien qu’un cours collectif permet de garder le fil, d’apprendre de nouvelles choses, car seul, hein, la paresse pointe toujours le bout de son nez !

    « Des amis me semblaient non seulement légers mais le monde autour d'eux aussi sembler leur devenir léger… ». Sans vouloir te faire croire au miracle (car dans le monde du yoga beaucoup aussi se fourvoient en croyant qu’ils sont arrivés en se donnant des airs de sage), au fur et à mesure, oui, on prend de la distance avec les situations.

    « Je vois par tes commentaires que tu es dans un grand détachement » Oh que non ! happy C’est moins pire d’année en année mais je retombe encore dans des travers car parfois mon inconscient me rattrape. Mais je vois cela comme une expérience de plus qui m’incitera à être plus vigilante.

    « Je dois dire que cela m'effraie » Ça c’est une projection. Respire et sens tes pieds sur le sol, c’est suffisant yes.  

     Peut-être que j'ai trop bu de cette eau viciée. Voir le terme Samskara: http://yoga-et-vedas.com/samskaras-et-vasanas-la-transformation-du-subconscient-par-ecrit/

    Merci pour ton amitié Réda

    6
    danielleg
    Mardi 5 Janvier 2016 à 12:49

    Comme c'est plaisant de retrouver le renard...et la bellette ! ;)))

    5
    Samedi 2 Janvier 2016 à 01:42

    Réda, oh quel bonheur de te lire! happy J'en suis sincèrement très très heureuse!! Je te répondrai bien sur, mais là il se fait tard...donc à très bientôt!!

    ... Oui, il faut se pardonner, (ou plutôt ne pas se juger)  c'est mon sujet actuel, et je me couche tard car je travaille dessus. http://samtosha.eklablog.com/samedi-16-janvier-matinee-de-yoga-sur-le-pardon-a119691236

    J'ai eu le bonheur aussi d'avoir un petit coucou d'Ibara: http://www.leshommesrouges.com/

    http://www.ibara.weonea.com/

    A bientôt! Youp la Boum! L'année commence bien!!

      • Réda
        Samedi 9 Janvier 2016 à 14:16

        smile Très sympa ton mot, ainsi que la philosophie pratique énoncée dans l'image. Content que l'on se parle. Je passe régulièrement sur ton blog. Je te dis à tout bientôt. Bisou.

    4
    Samedi 19 Décembre 2015 à 09:41

    Bonjour Danielle, j'ai du mal aussi de mon côté mais j'ai pris la décision de juste observer sans intervenir. Je trouve d'ailleurs la vie si peu sérieuse que je prends tout à la dérision et ça passe pour du mépris alors que pas du tout. J'en suis donc à observer mon observation pour ne pas laisser jaillir cette spontanéité qui dérange. Bon weekend!

      • Réda
        Vendredi 1er Janvier 2016 à 13:19

        Bonjour Yog,

        c'est le vieux renard écarlate !... 40 ans maintenant. Je te salue bien chaleureusement Yog, c'est assez décalé mais j'ai pensé à toi parce que je m'intéresse au yoga... non, non, tu ne rêves pas. J'en  ai fini avec l'acide, la critique, sans bien entendu faire le bébête, mais j'ai appris avec le temps à n'en penser pas moins mais ne pas en être enragé, ne pas extérioriser en violence mentale ou verbale, irriter son âme et son environnement avec des emballements de pensées plus poussées par l'imagination déréglée par des perceptions erronées issues d'idéologies, ou de modes, ou de mimétisme social, ou que sais-je encore. Sagesse par le temps qui passe ? je ne pense pas. Ce sont les retours de bâtons de la haine, de la colère, de la convoitise, de l'orgueil, bref des passions non maîtrisées qui m'ont tellement fait imploser que j'ai fini par voir la félicité du bien, pour le bien, et que celui-ci se faisait à travers et par le corps et enfin avec le mon des et les autres. Et oui, trop d'heures insomniaques à surfer sur le net, le dos tordu, très mal respirer, très mal manger (pour ne pas dire autre chose), raidi comme un bois mort, pas d'activité physique, prendre les choses frontalement, fumer comme un pompier, maudire des choses et des gens par une pseudo critique de la société, et tant d'autres, et bien c'est en fouillant un peu dans le domaine du bien-être, parce que j'étais mal, que j'ai pris des exercices de respiration, et j'ai commencé humblement le stretching, un bien fou ! lecture des philosophes grecs, et récents. Le corps est au centre de bien des philosophies, c'est une constante. Je me pardonne, j'étais simplement dans l'erreur. Comme disait l'autre il ne faut pas s'étonner de ce qu'un figuier apporte des figues et des cactus des épines. En m'intéressant à la respiration et à la posture je n'ai pas tardé à tomber sur le yoga, mais je dois dire que je crains les délires sectaires qui y sévissent et le n'importe quoi des livres (comme dans toutes les choses populaires où il y a du potentiel économique il y a des charlatans), et j'ai pu lire sur ton blog qu'il fallait faire très attention et ne pas pratiquer le yoga seul, est-ce que tu confirmes cela ? aussi, j'ai pensé à toi et ai voulu te poser quelques questions et lire ce que tout cela peut t'inspirer, toi qui est sur ce chemin depuis de longues années. Je dois dire aussi que quelques vieux amis perdus de vue me sont revenus à l'esprit, il faisaient du yoga, et étaient comme portés en ce monde, il me semblaient non seulement légers mais le monde autour d'eux aussi sembler leur devenir léger, là où moi je devais forcer des verrous, eux poussaient simplement la porte et elle s'ouvrait (choix de vie, reconversion, changement conjugal, tel projet, s'attirer les bonnes personnes, dépasser des situations stressantes voire bloquées...), pourtant ils ont eu les mêmes obstacles, un peu comme la pluie qui mouille tout le monde, mais certains passent comme entre les goutes. Je vois par tes commentaires que tu es dans un grand détachement. Je crois comprendre que c'est ce à quoi arrivent les plus grands sages indiens, au point de ne trouver plus d'intérêt à rien si ce n'est à cet état d'éveil spirituel d'où ils tireraient leur joie et sérénité. Je dois dire que cela m'effraie un peu, pas beaucoup mais un peu, eh oui, je suis conditionné par notre machine collective aussi, et je le vois aussi comme un idéal, que je vois d'un mauvais oeil le rejet de l'humanité (peut-être que j'ai trop bu de cette eau viciée : la séparation, que je peux peut-être la voir là où elle n'y est pas, certes.

        Je me suis permis de te parler de mes choses personnelles,  parce que j'avais envie et que cela me fait un peu de bien, mais aussi comme gage de sincérité, vu le temps long durant lequel on n'a plus échangé, il m'a semblé qu'il valait mieux mettre un peu de soi sur la table.

        J'ai mis mon mail pour le commentaire, on peut, si tu veux, discuter par mail, disons que c'est plutôt moi qui pourrait te solliciter pour des questions sur le yoga et la spiritualité.

        Bien amicalement.

        Réda.

         

         

    3
    danielleg
    Samedi 19 Décembre 2015 à 08:11

    en écoutant ces paroles j'ai l'impression que c'est moi qui parle a Gilles, ce n'est n'est si simple pour les gens qui vivent toujours dans ce monde si factice, de le quitter pour rejoindre le notre.......

    Et cela me rend extrêmement triste... de ne rien pouvoir faire....

    le moment de prendre Conscience n'est pas venu pour eux peut être....ce n'est pas nous qui décidons de cela....

    Cela ne m'empêche pas de lui parler de mon Monde, peut être ne comprend t'il pas tout, mais au fond de lui... il y a quelque chose.....:))) qui sommeille et qui se réveillera un jour....

    Bisous ma Chère Yog :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :