• La Conscience ne peut être appréhendée avec le mental

    L’intuition directe a toujours été la voie royale de la compréhension. La forme suprême de la Conscience ne peut être appréhendée avec les capacités limitées du mental, par celui qui d’image en image se perd dans la nuit.

    L’esprit mondain est dispersé, distrait. La pensée ne fait que paralyser la clarté. L’esprit s’éloigne car il ne peut atteindre la transcendance qui est au-delà de l’esprit. Si la tranquillité mentale est l’espace nécessaire, elle n’est pas suffisante. Quand le raisonnement atteint son ultime limite, et que l’évidence s’installe, l’agitation de l’esprit prend fin. La passion et la partialité de l’esprit individuel abdique dans le sans-penser.

    Ibn Arabi souligne que seule l’intuition crée le dévoilement. Pour ceux qui pensent que l’étude peut mener à la clarté, il souligne que la connaissance est initiatique, intensité, actualisée par la pratique, contrairement aux limites de la réflexion mentale. Comme Constantinople résista longtemps à la conquête islamiste, la cité de l’homme fait l’objet du grand jihad. Les sept murailles qui entourent la grande ville d’Ibn Arabi  sont symbole de l’activité mentale, défense envers la lumière. Plus la pensée se vide de substance, plus les murailles tombent jusqu’à la non pensée. Abhinavagupta fait la différence entre la connaissance non duelle qui est révélation, et l’intellectuelle, qui n’est que pensée.

    L’abandon du raisonnement de la réflexion intellectuelle va s’imposer dans  une écoute humble et sans attente. La pure observation éveillant la clarté, la non réactivité va dissoudre les tendances tamasiques et rajasiques. L’écoute s’ouvre à la forme spontanée du savoir, seule révélation de la science traditionnelle. Non seulement le pressentiment de l’essentiel s’installe dans cette tranquillité, mais également dans l’esprit alerte, la conscience du mouvement ascendant de l’énergie devient tangible, comme célébration de cette évidence. La recherche intellectuelle, quand elle vient du cœur, n’est cependant pas inutile. Dans certains cas, elle est préparation à la révélation intuitive, perspective de la direction non objective de la recherche. 

    « Paroles de paix dans un monde dévastéLe maître incomparable »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :