• La vérité


    Si avec la meilleure intention du monde nous disons des choses blessantes à quelqu'un et que cela ne lui fait aucun bien, notre manière trop violente ou trop directe n'aura pas atteint son but. Cette personne avait peut-être besoin d'un pieux mensonge!

    « Bernard Clavière et Isabelle Hercelin7 séances de pleine conscience »

  • Commentaires

    16
    Lilou
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:33
    Lilou
    Ce qui est vrai pour moi à un moment donné ..
    Dois je le partager comme une vérité ?
    15
    danielleg
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:33
    danielleg

    Ce que j' en pense?

    Sur les conseils de swammi prajnandpad,si possible bien sur,essayer de ne jamais froissé l' égo de l' autre.

    Ce qui rejoindrait gazou et lilou.

    Si on arrive a se mettre  a la  place  de l ' autre  on ressent  intuitivement  ses limites.

    C' est a chacun  d' apprendre  a recevoir les critiques d' une facon constructive!

    Bon retour parmis nous yog!

    14
    Josiane
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:33
    Josiane

    Bjr Yog "Si avec la meilleure intention du monde nous disons des choses blessantes à quelqu'un..."

    Oui, mais meilleure intention de quoi? de se faire du bien ou de lui faire du bien? En premier on a envie de dire qu'il faut toujours dire ce qu'il nous semble être la vérité, on se justifie même parfois en se disant que c'est pour son bien! Mais l'autre est-il prêt à entendre? Se trouve-t-il dans un état où il peut tout entendre? Comment peut-on le savoir? Comment peut-on savoir si ce qu'on lui dit ne va pas lui faire plus de mal que de bien à un moment donné? Tu vois Yog, je pose plus de questions que je ne donne de réponses toutes faites...il me semblerait donc qu'avant de parler, il faut faire très attention à ce que l'on va dire! Ecoute de l'autre, patience, prudence, empathie, tout cela me semble indispensable pour au moins essayer de ne pas blesser l'autre...et je le conçois ce n'est pas toujours facile quand on n'a pas pris assez de recul, quand on est soi-même très contrarié, quand tout ne se passe pas comme on voudrait, quand on veut avoir raison, quand on pense que ce qu'on dit est vrai, quand on est en colère etc...apprendre à écouter serait vraisemblablement la meilleure action à poser avant de parler et ça c'est tout un "travail" car même écouter sans préjugés , sans a priori, sans conceptions toutes établies, c'est déjà très difficile...alors par quoi faut-il commencer, peut-être tout simplement par apprendre à aimer, s'aimer, aimer l'autre, aimer les autres...oui je crois qu'il n'y a que cet amour qui peut nous donner les réponses adéquates à nos questionnements...je m'en vais donc de ce pas chercher l'amour dont j'ai besoin, il est là au fond de moi, j'ai simplement besoin de le ressentir et d'essayer de le faire ressentir à l'autre...Bon we!

    13
    Samedi 30 Octobre 2010 à 15:43
    Tout est bien

    Allez une affirmation : plus on s'accueille plus on accueille l'autre, plus on se voit plus on voit l'autre. Alors la parole produite ne dépend plus de nous, d'une morale apprise, d'un rôle que l'on veut jouer, que l'on veut se voir jouer, mais de l'instant qui nous réunit l'autre et moi.

    En recherchant ceci : Celui qui n'a aucune attache avec le fruit des actes, sans cesse heureux, libre de toute inclination, même s'il est présent tout entier dans l'action, en vérité, n'accomplit rien. (...) (http://yog.lavie.over-blog.com/article-24949957.html)

    J'ai aussi trouvé deux de tes articles qui m'avaient échappé, enfin je crois , et j'y trouve aussi une réponse à ce présent article : http://yog.lavie.over-blog.com/article-vision-partielle-de-l-autre-51690431.html et http://yog.lavie.over-blog.com/article-23644722.html

    Bonne journée Madame Yog !

    12
    Samedi 30 Octobre 2010 à 08:17
    patriarch

    Je préfère toujours dire la vérité...sinon je ne dire rien... j'évite de parler.

    11
    Mardi 11 Novembre 2008 à 17:18
    koah
    toute la subtilité des rapports humains...
    "fais aux autres ce que tu voudrais qu'ils te fassent"... encore faut-il savoir s'interroger en toute honnêteté... interroger son coeur...
    10
    Mercredi 22 Octobre 2008 à 22:19
    Parfois dire, parfois se taire.
    Se taire un temps puis dire lorsque l'on se sent prêt à le faire.
    Il n'y a pas de manière toute faite d'être à mon sens. Etre le plus prêt possible de ses possibles.
    Bien sûr à l'esprit si l'on doute sur la manière d'agir, son bien être et celui d'autrui.
    Et ce bien-être peut-être différé pour l'autre comme pour soi.
    Il des blessures en apparence qui se révèlent être des bienfaits à terme.
    9
    eva
    Mercredi 22 Octobre 2008 à 09:58
    eva
    Merci pour ton texte, et puis à mon retour je vais placer ce beau poème de Lucien sur mon blog officiel

    bien à toi, je t'embrasse Eva
    8
    eva
    Mardi 21 Octobre 2008 à 23:32
    eva
    (re-coucou) et j'ai mis le chat de Joke - ouïe ! Va voir...

    cordialement eva
    7
    Lundi 20 Octobre 2008 à 19:42
    bidulette
    oui mais.........; trop tard, c'est dit oups ! alors que faire ?
    bizzzzz
    Hebergement gratuit d image et photo
    6
    eva
    Lundi 20 Octobre 2008 à 16:56
    eva
    Coucou, j'ai mis ton chat en vedette sur mon blog, va voir ! Amicalement Eva
    5
    Lundi 20 Octobre 2008 à 13:05
    sonam
    Je suis désolée, je ne sais pas faire de pieux mensonge, on me détecte très vite, je préfère me taire...
    Qu'est ce que je passe comme temps à me taire !!!
    Journée très drôle! Qu'est ce qu'ils peuvent continuer longtemps à être "tronche de cake"!(cf dernier article)
    A bientôt!
    Sonam
    4
    Lundi 20 Octobre 2008 à 11:48
    gazou
    Je pense qu'il faut presque toujours essayer de dire la vérité;..mais avec douceur, délicatesse...Certains peuvent tout entendre,d'autres ne seront réceptifs qu'à un tout petit bout de vérité...A nous d'être suffisamment à l'écoute de l'autre pour comprendre où il en est et ce qu'il est capable d'entendre à ce moment-là
    3
    Dimanche 19 Octobre 2008 à 22:18
    Lung Ta
    question épineuse, mais la façon de la poser donne déjà des éléments de réponse il me semble.

    Peut on avoir les meilleures intentions du monde en disant des paroles blessantes ? Pour moi : NON !
    Par ailleurs je nevois pas comment des paroles blessantes peuvent faire du bien ??? (ou alors l'autre est masochiste)
    et enfin ce n'est pas parce que nous nous exprimons d'une manière violente (blessante) qu'il vaut mieux se taire, il vaut mieux changer sa façon de communiquer ;)

    En fait soi on se pose en tant que "juge" (tu as ceci ... tu n'as pas...) et là suivant le degré de soumission de la personne cela sera entendu ou pas, mais nous sommes dans une démarche inégalitaire d'office, même si ce n'est pas blessant apparemment, cela reste infantilisant (on n'a la bonne réponse et pas lui)

    Soit on part de SOI
    quel est le pb , pour SOI
    en quoi nous sommes gênés POUR NOUS MËMES ?
    alors on peut en toute franchise parler à la personne de en quoi nous ne sommes pas bien, et là on part de soi (JE) il ne peut rien y avoir de blessant puisqu'on parle de ce qui nous touche (dans le comportement de la personne) on ne remet pas en cause son comportement en tant que tel, mais on indique en quoi nous sommes atteints par lui

    Nous pouvons lui présenter une demande (et non pas une COMMANDE) de changement et en fonction de SA réponse , c'est à NOUS de prendre NOTRE décision (rester / partir, redire, signaler, réparer etc...)

    Toute demande n'a pas à recevoir une réponse positive
    en tant qu'adulte nous assumons cela , non ?

    je t'embrasse,j'espère ne pas t'avoir blessée en disant tout cela (je blague hahaha)
    2
    Dimanche 19 Octobre 2008 à 18:46
    marie-claude leloire
    toute vérité est bonne à dire, même si elle est dure à entendre ...
    1
    Dimanche 19 Octobre 2008 à 15:24
    Coumarine
    Je suis intimement persuadée que parfois il est plus "aimant" de se taire....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :