• Mettre en pratique Le pouvoir du moment présent

     

    si-354451 maxdim-400 resize-yes

     

    Si vous sentez l'appel d'aller soulager la souffrance dans le monde, ce qui est une chose très noble en soi, rappelez-vous de ne pas vous concentrer exclusivement sur le dehors, sinon vous connaîtrez frustration et désespoir.

     

    Sans un profond changement dans la conscience humaine, la souffrance du monde entier est un trou sans fond.

     

    Ne laissez donc pas la compassion devenir unilatérale.

     

    L'empathie ressentie devant la douleur ou la pénurie éprouvée par quelqu'un d'autre et le désir de l'aider doivent être contrebalancés par la réalisation profonde de la nature éternelle de toute expression de vie et de l'illusion ultime qu'est toute souffrance. Laissez donc la paix imprégner tout ce que vous entreprenez et vous travaillerez ainsi simultanément sur les plans de l'effet et de la cause.

     

     

    Ceci vaut également dans le cas où vous faites partie d'un mouvement destiné à amener les
    humains profondément inconscients à cesser de se détruire les uns les autres, de nuire à la planète ou d'infliger d'horribles souffrances à d'autres êtres vivants.

     

    Souvenez-vous que vous ne pouvez pas vous battre contre l'inconscient, tout comme vous ne pouvez pas combattre l'obscurité.

     

    Si vous essayez de le faire, les polarités opposées se renforceront et s'installeront davantage.

     

    Vous vous identifierez à une des polarités et vous créerez un ennemi et serez à votre tour happé par l'inconscience.

     

    Élevez le niveau de conscience en disséminant de l'information ou, tout au plus, ne pratiquez que la résistance passive.

     

    Mais assurez-vous d'abord qu'il n'y a en vous aucune résistance importante, aucune haine, aucune négativité.

     

    « Aimez vos ennemis », dit Jésus, ce qui bien sûr signifie : « N'ayez pas d'ennemis. »
     

     

    Une fois que vous êtes engagé à travailler au niveau de l'effet, il est très facile de vous y perdre.
     

     

    Restez vigilant et très, très présent. Le niveau causal doit rester votre point de mire, l'enseignement de l'éveil, votre principal objectif et la paix, le plus précieux cadeau à offrir au monde

     

     

     

    Le livre en pdf

     

    Ici

     

     

    « Quand Alexandra David-Néel parle du yogaConseils pour l'automne »

  • Commentaires

    3
    Miche
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:32
    Miche
    Je suis tout à fait d'accord avec ce constat.
    Il peut même y avoir beaucoup d'orgueil à aider l'autre...
    2
    Dimanche 10 Juin 2012 à 18:01
    Yog' La Vie

    Merci pour ton enthousiasme Françoise! Et (avec 3 jours de retard) joyeux anniversaire! 

    1
    Jeudi 7 Juin 2012 à 10:40
    Françoise
    Il est très très bien ce livre, je l'ai ! On me l'a offert en juillet 2011. Il m'a ouvert l'esprit sur la pleine conscience, la méditation, et plein d'autres choses. A lire, absolument ! :-)
    Belle journée à toi, Yog !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :