• Pas d'évolution sans révolution

    Je suis touchée par les textes de Marie, découverte sur Facebook et qui habite pas si loin de chez moi. J'ai d'ailleurs l'intention d'aller à quelques-uns de ses cours.

    Il est nécessaire de nous mouiller à l'eau trouble de nos failles, de goûter à l'amer salé de nos larmes, de plonger dans les profondeurs du coeur de nos entrailles.
    Alors seulement peut émerger à notre propre surface le pur nectar du Soi.
    Pas d'ascension sans immersion.

    Il est nécessaire d'anéantir tous les orgueils de notre ego, de creuser la tombe du cadavre de nos illusions, de faire le deuil de notre propre chaos.
    Alors seulement pourront tomber en lambeaux les vieilles peaux qui recouvrent la précieuse soie du Soi.
    Pas de reconstruction sans destruction.

    Il est nécessaire d'avoir été intérieurement ébranlé par la traversée de zones de turbulences pour pouvoir laisser enfin la Vie danser en soi.
    Alors seulement, nous serons prêts à jouir de notre juste place : au centre de Soi.
    Pas d'évolution sans révolution.

    Marie ॐ

    Yoga, Le sens de Soi

    Yoganova

     

    « L'amour de soi. Jusqu’à quel point vous aimez vous?Donnez nous aujourd’hui notre pain quotidien »

  • Commentaires

    4
    danielleg
    Samedi 21 Février 2015 à 16:44

    Connait tu Yog le pays du  'Déjalà' ?

    C'est le pays d'Armelle ! :)))

    3
    Samedi 21 Février 2015 à 14:50

    Merci de tout coeur Marie-Eve pour ces mots qui me touchent tellement... Au plaisir de vous rencontrer, bien à vous. Marie.

    2
    Vendredi 20 Février 2015 à 19:33

    Poser son regard sur l'autre et sur soi.
    Y voir autre chose qu'un âge, qu'une taille, qu'un poids.
    Y voir tout cela mais aussi au-delà.
    Lire dans les yeux qui s'abaissent sous les paupières, entendre les mots qui ne franchissent pas les lèvres, toucher la sensibilité qui ne se laisse pas saisir, et ressentir le souffle qui furtivement effleure.
    Poser son regard sur l'autre et sur soi.
    Y voir ce qui est, mais bien plus que cela.
    Et aimer ce que l'on voit et aussi tout ce que l'on ne voit pas.



    Marie ॐ


    1
    naradamuni
    Vendredi 20 Février 2015 à 13:43

    Se démanteler le cœur, dégrafer le tasseau de ses coursives et de ses bastions...wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :