• Sinsemilia

     

    17 mai 2010. Bon souvenir
    « Emission radio: Krishnamurti et la liberté avec Isabelle ClercLes Jardins de Cocagne »

  • Commentaires

    16
    Lunetta!
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:31
    Lunetta!

    Ah mais oui! Tout le bonheur du monde aussi...

    15
    danielle graux
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:31
    danielle  graux

    pas  mal , ils  n  ont  pas  l  air  d etres  vendu, c est  rare  dans  cette  société!!!

    14
    Vendredi 21 Mai 2010 à 10:30
    Yog' La Vie

    En tenue de yogi! 

     

    Tu te rappelles? Chaud-froid d'agrumes

    J'essaierai de faire plus pratique cette fois.....pour ceux qui vont au tripalium!

     

    13
    Vendredi 21 Mai 2010 à 07:46
    Acouphene

    tu te mets sur ton 31 ?

    12
    Vendredi 21 Mai 2010 à 00:44
    Yog' La Vie

    Sinsémilia précise en début de spectacle qu'ils ne sont rien, qu'une chanson ne pourra pas changer le monde et qu'il est plus utile d'être bénévole dans une association que d'être sur scène. Je ne suis pas dans leur tête pour dirent s'ils bluffent en même temps que je ne suis pas complètement dupe. Ils ont commencé entre copains sans penser au succès, à une période où le reggae n'était pourtant plus à la mode.

     

    Mais j'ai passé quand même un bon moment, les gens étaient heureux, les musiciens dégageaient une belle énergie, beaucoup d'humour...C'est vrai, les textes sont simples, c'est de l'engagé tiède mais il en faut pour tous. Malgré tout, pour certains ça doit résonner un peu. Mon fils de 16 ans me disait que certains ne savaient pas que c'était une chanson de Brassens. Peut-être que pour cette génération, ce sera un moyen d'aller plus loin en découvrant par la suite toute l'oeuvre.

     

    J'ai été touChée!

     

    Bonne nuit!

    11
    Vendredi 21 Mai 2010 à 00:16
    Rouge Le Renard

    Oui, Yog, tous les anciens faisaient ça, passer des heures innombrables à travailler le verbe.

    Aujourd'hui, et désolé, mais j'ai pas l'âme de faire dans le cul-cul gnan-gnan ce soir, mais ce sinsemilia, est comme toute cette époque, un gros bleuf !

    Il sait pas chanter, il n'a rien écrit d'honnorable au niveau des richesses de la langue, et le voilà qu'il va sur scène, et les gens se contentent de hurlements...

    En prime, il sacage une chanson de Brassens qui est faîte pour être chantée avec une certaine mesure, une retenue, une précaution (vu le thème du sois et de la meute) un calme... Là ça gueule.

     

    On se met trois dreads-locks sur la tête, on ressort des trucs qui crient, qui crissent, qui se situent en dessous de l'art et on est content... On a fait son petit rebelle grand comme une salle de concert ! On a son petit monde qui zieute, qui fantasme, et voilà, on se sent tout Ché !

     

    Non, c'est bien trop peu pour mon niveau d'exigence.

     

    Ciao.

    10
    Jeudi 20 Mai 2010 à 23:49
    Yog' La Vie

    Voui, et  je les ai tous vu autour de leurs tables, aux p'tits oignons, sous le chapiteau monté sur la digue.

    Alors? Au 31? Tout arrive!

    9
    Jeudi 20 Mai 2010 à 23:46
    Yog' La Vie

    Et Mr Yog qui travaillait voulait rentrer et que je disais: "Allez plus qu'une" et on est resté jusqu'au bout!

    8
    Jeudi 20 Mai 2010 à 23:44
    Yog' La Vie

    C'est difficile de se passer des médias mais je trouve qu'ils sont assez cohérents. De toute façon à gratter, on trouvera toujours quelque chose.

    7
    Jeudi 20 Mai 2010 à 23:42
    Yog' La Vie

    C'est qu'il en a passé du temps Djorges dans sa chambre à étudier et à composer. De la sculpture verbale.

    6
    Jeudi 20 Mai 2010 à 23:38
    5
    Jeudi 20 Mai 2010 à 23:37
    Yog' La Vie

    Ha oui! Quelle pêche!

    4
    Jeudi 20 Mai 2010 à 22:28
    Acouphene

    c'était pour le congrès des villes durables...

    3
    Jeudi 20 Mai 2010 à 19:20

    superbe ambiance ! j'adore !

    2
    Jeudi 20 Mai 2010 à 15:22
    Rouge Le Renard

    Une grande chanson, reprise. Dommage que notre époque ne sait plus donner de frissons comme ça, écrire de si belles chansons. Ca demande de travailler, n'y a plus grand monde qui travaille le verbe.

    1
    Jeudi 20 Mai 2010 à 12:45
    ADAMANTE

    Sympa ! bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :