• Un espace d'expérience - P. Brun

     

     

     Ma pratique d'enseignante à l'École Française de Yoga m'a amenée à me poser une question pédagogique qui me paraît essentielle : comment accompagner un élève de façon à ce qu'il puisse expérimenter ce qu'on lui propose sans être sous la pression et la contrainte d'un résultat à obtenir, comment l'aider à dépasser ses sentiments d'échec afin de soutenir sa motivation ?

     

    Pour tenter de répondre à cette question je ferai référence à mon expérience de l'enseignement du Yoga mais aussi des Arts Plastiques auprès d'enfants du primaire ; je m'appuierai également sur mon expérience vécue en « Kreativ-therapie » auprès de thérapeutes du centre Dürckheim.
    La Thérapie Initiatique de K. G. Dürckheim repose sur quatre piliers : à côté de la pratique méditative, psychothérapique et psycho-corporelle, la « Kreativ-Therapie » se propose, à travers le dessin, la peinture ou le travail de l'argile, de mettre en contact la personne de l'élève avec sa propre profondeur. Dans la Thérapie Créative, la pratique n'est pas d'ordre esthétique mais relève d'un processus créateur. Le sujet travaille souvent les yeux fermés en utilisant sa main gauche aussi bien que sa main droite, pour éviter de soumettre sa réalisation à un regard objectivant, ou plutôt afin de suspendre celui-ci pour se laisser guider de l'intérieur.
    Pour l'enseignante que j'étais, lors de ces sessions, il s'est agi là d'un véritable désapprentissage. Il m'a fallu mettre à distance les références et les modèles acquis, suspendre mon jugement et me mettre en état de disponibilité et d'ouverture afin de laisser émerger une voie authentique. Cela supposait un fond de quiétude et de confiance...
    Enseigner, c'est donc aussi préserver un espace « hors jugement », un espace d'expérimentation. Ceci demande à l'enseignant certaines qualités d'écoute et de disponibilité. C'est « l'attention à l'autre » qui va permettre de compenser les discontinuités, les failles que l'élève peut ressentir.
    C'est ainsi qu'il me semble important de distinguer un temps d'expérimentation d'un temps d'évaluation. La possibilité de mener une expérience n'exclut pas la possibilité ultérieure de l'évaluation. ...
    ... À l'École Française de Yoga, les tests pédagogiques en fin de 3e année et le mémoire en fin de 4e année de formation sont les épreuves qui valident le diplôme d'enseignant. Quelle serait la valeur de ce diplôme si l'élève n'avait pu à travers ses propres hésitations, ses peurs et ses élans se rencontrer au cour de la pratique ? S'il avait acquis une technique sans se l'approprier ?
    Alors que l'élève est engagé dans une dynamique de recherche, l'enseignant met son savoir-faire, sa créativité, son expérience et sa capacité à dépasser ses propres erreurs au service de celui-ci.
    Que ce soit en cours individuel ou collectif, son état de disponibilité et de présence attentive va favoriser l'émergence d'un cadre où l'autre pourra advenir à lui-même. Et cela au nom du yoga, qui fait tiers.
    La Bhagavad-Gîtâ propose de « se détacher du fruit des actions ». Son enseignement est au coeur de la pratique du yoga. Demeurer dans la posture dans un esprit de lâcher-prise permet de vivre le moment présent, dans l'ouverture et l'accueil au Tout Autre.
    Finalement, « réussir » n'est-ce pas tout simplement être en chemin ?


    Pascale BRUN

    « Que signifie le prénom Jade?Une journée particulière »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :