•  

     

     

     

     

    Auroville

     


    4 commentaires
  • Chemins.jpg

    Texte original de la vidéo pris ici

    "On a toujours deux options, généralement dans la vie, soit que l’on voit tout avec un regard de beauté ou l’on voit tout avec un regard de laideur. Moi j’ai choisi de mettre des lunettes pour voir tout ce qu’il y a de plus beau. Et même ce qui est réellement laid,  je me dis que cette laideur doit exister pour que je puisse dire cette autre chose est belle. Alors, ce que nous pensons, ce à quoi nous pensons est très important, pour pouvoir augmenter, entretenir, transformer les joies. Quand je suis un peu nostalgique, je me mets à chanter, non pas seulement chanter des chansons à pleine voix, chanter la tristesse que je ressens, et lentement, cette mélodie se transforme en une autre beaucoup plus joyeuse et ensuite, je me rends compte que je suis heureuse. Et l’amour aussi est un élément fondamental, beaucoup de gens attendent qu’on leur donne l’amour. Si une personne fait l’inverse, qu’elle est gentille et donne de l’amour gratuitement ; essayez ! je l’ai aussi expérimenté ; le bonheur est très grand. Celui qui donne en reçoit dix fois plus. Et ainsi je peux me remplir de joies parce que c’est simplement vivre. Et cela ne s’achète pas ni ne se loue.

    Nous vivons dans une société de consommation, dans une société où il faut avoir, dans le paraître .. Pourquoi devons-nous consommer ? .. C’est quelque chose de créé, mais c’est une création artificielle, parce qu’au-delà du corps, il y a ce qui ne se voit pas à l’intérieur du corps. Quand nous laissons de côté ce qui se voit, qu’est-ce qu’il reste ? L’essence ! Qu’est-ce qu’il reste ? L’être réel ! .. Et aussi, avoir été parmi des gens qui avaient beaucoup d’argent, cela m’a fait comprendre que ce j’avais comme trésor, on ne pouvait l’acheter, et que j’étais plus heureuse que d’autres. Mon père disait aussi : Est riche non pas celui qui a, est riche celui qui n’a pas de besoin.. Moi, ce qui me rend heureuse, c’est chanter, échanger, être ici, écouter, regarder, quand je partage c’est que je le ressens et non parce qu’on me le demande ou pour remplir un vide.

    La solitude peut avoir deux directions, elle peut permettre d’être rempli d’une vie meilleure sans devoir écouter les autres, parce que tout le monde donne son opinion et si l’on écoute ce qu’il se dit par l’un et par l’autre, on se perd. Lorsqu’on est seule, on peut tomber dans la tristesse et dire : je suis seule, en pleurant et être une vraie victime ; ou dire : je suis seule, en théorie, mais je suis avec tout le monde en même temps, et je peux créer, je suis libre de pouvoir faire un tas de choses, pour me sentir grande, gigantesque, sans déranger personne. Et ensuite sortir et offrir, parce qu’en réalité, le système est une illusion. On te dit que si tu fais comme ceci, tu vas réussir, mais ce n’est pas vrai, c’est comme si on disait : si j’avais de l’argent, je pourrais être heureux. Non, sois heureux et après fais de l’argent ! Alors pour pouvoir être heureux et sortir de tout cela, c’est de ne plus croire à ce mensonge, parce que c’est un mensonge. C’est réellement se demander sincèrement : Qu’est-ce qui me rend heureux ? .. Le mieux c’est d’essayer, si cela fonctionne pas, au moins tu as tenté. Et de toute façon, je suis certaine qu’en cherchant le chemin tu as fait le chemin, et tu auras senti cette joie d’avoir tenté et essayé de faire ce qui te plaît réellement. En réalité c’est ça le vrai bonheur, et pour ça, il faut avoir le courage de ne plus écouter, ne plus regarder ce qui est illusoire. Ce que je dis toujours aux gens : Si je l’ai fait, vous pouvez aussi le faire ! Tu dois l’essayer, le tenter, le travailler, ça ne se fera pas en cinq minutes, tu as vécu toute ta vie ainsi parce que tu dis que tu n’as pas la possibilité ni le choix, mais nous avons tous la possibilité et le choix d’accepter ou de ne pas accepter.

    Ce que je dirais à tous ceux qui cherchent le bonheur, ou qui se cherchent, c’est que lorsque vous vous retrouvez seuls, retrouvez-vous dans ce noyau, dans cette flamme sacrée et demandez-vous : Qu’est-ce que je veux, qu’est-ce qui me rend vraiment heureux. Aimez ce que vous désirez, donnez-lui tout votre amour et tout votre temps, développez-le et offrez-le sans rien attendre, de tout votre cœur, avec toute votre pureté, et n’abandonnez jamais votre rêve. Parce que si vous abandonnez votre rêve, vous vous abandonnez vous-même, et votre vie ne sera plus une vie. Soyez authentique, peu importe ce que disent les autres, soyez vrai avec vous-même sans vous raconter d’histoire, soyez sincère avec vous-même, développez ce qui vous rend réellement heureux. Alors vous allez peupler la terre de gens heureux et vous allez donner plus de bonheur et ainsi on pourra transformer toute la planète Terre, simplement si nous faisons ce que nous ressentons et avec le cœur. Même si je ne vous vois pas, si je ne vous touche pas, je peux vous dire : Je vous aime, je vous souhaite beaucoup de bonheur et beaucoup de chance, merci de m’avoir écoutée, avec toi pour toujours".

    Silvia Ricciotto

     

     

    La "pensée positive" est à la mode mais pas toujours comprise. Il ne s'agit pas de fuir ce qui nous est désagréable et de mettre un sourire béat par dessus mais au contraire de regarder le malaise bien en face, de lui donner un nom. Ensuite seulement on peut être libre pour passer à autre chose.


    4 commentaires
  •  

    Merci Danielle! Pas encore regardé mais certainement très intéressant!

     


    votre commentaire
  •  

    Merci Danielle!

     


    votre commentaire
  •  

     


    2 commentaires
  • Pas encore vu mais Pam me dit qu'il est génial.

    Cliquer sur l'image pour aller au film


    4 commentaires

  • votre commentaire

  • 2 commentaires
  •  

     

     

     


    2 commentaires
  • Cela a été un bonheur pour moi de les écouter. C'est un peu long, si vous voulez les écouter en MP3, voici un convertisseur: http://www.clipconverter.cc/fr//

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique