•  

     

     

    .

    .

    .

    Regardez cette émission rapidement car elle ne durera pas

     

    L'émission en entier est ici

     

    Merci Patricia!


     

     


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Quelque part dans la steppe de Mongolie, une chamelle se désintéresse totalement du petit qu'elle vient de mettre bas. La caméra filme alors la terrifiante distance qui s'installe entre la chamelle et son rejeton, les têtées empêchées, la fragilité et le rejet. Devant les larmes du chameau abandonné, les hommes constatent leur impuissance et s'en remettent à la tradition: ils font venir un violoniste, qui, en costume traditionnel, devra tenter d'émouvoir la chamelle, et permettre la réconciliation entre la mère et l'enfant.


    La séquence de rite est tout simplement hallucinante: cette séance de musicothérapie en plein désert relève du mystique, et les hommes sont les témoins patients et concentrés d'une nature impérieuse, qui les dépasse et qu'ils respectent. Tout dans le film provoque l'émotion, ou l'émerveillement. Les réalisateurs réussissent à livrer un regard intelligent et extrêmement pertinent sur une civilisation tout entière, qui fait le grand écart entre les traditions et les mirages du progrès.

     



    4 commentaires
  •  

     


    1 commentaire
  •  

    .
    .
     Autres articles
    .
    .
    Merci Patrick!
    .
    .
    .
    ..
    .
    .
    .
    Merci Bernard!


    votre commentaire
  •  

    .

     

    Je n'ai pas encore vu cette vidéo ni celle précédente

    mais ça ne devrait pas tarder

     

     

    Merci Olivia!!!

     

     


     

    Croyez en l'extase
    .
    .
    des nuages réconciliés en clarté...
    Croyez en l'extase des nuages
    qui traversent les grands horizons,
    au petit vent du soir, au coeur de l'été chaud,

    croyez à la douceur d'une amitié ou d'un amour,
    à la main qui serre votre main
    car demain, mais n'y pensez pas
    demain éclateront peut-être les nuages

    et le vent emportera vos amours,
    tenez-les serrés,
    ne vous endormez pas
    sur un reproche non formulé,

    endormez-vous réconciliés,
    vivez le peu que vous vivez dans la clarté.

    Julos Beaucarne

    Photo : Croyez en l'extase des nuages qui traversent les grands horizons, au petit vent du soir, au coeur de l'été chaud, croyez à la douceur d'une amitié ou d'un amour, à la main qui serre votre main car demain, mais n'y pensez pas demain éclateront peut-être les nuages et le vent emportera vos amours, tenez-les serrés, ne vous endormez pas sur un reproche non formulé, endormez-vous réconciliés, vivez le peu que vous vivez dans la clarté. Julos Beaucarne

     


    1 commentaire
  •  

     


    2 commentaires
  •  

     

    Pour faire écho à l'article précédent.

     

    .

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    La pratique fait partie de la vie,

     

    la vie est la pratique.

     

    Quelque soit le moment et l'endroit,

     

    c'est toujours le bon moment et le bon endroit.

     

    C'est un chien mais on aurait tout autant pu mettre un enfant, un conjoint, un ami,...

     

     

    "S'ouvrir sans se perdre, se centrer sans se fermer", dit-elle souvent...

     

    Qui?

     

     

    Merci Cris-Tina

     


     


     


    10 commentaires
  • Depuis une vingtaine d'années, Lynx, une femme de 45 ans, s'est détournée de la civilisation moderne et vit dans les forêts du nord-ouest des États-Unis. Passée maître dans les techniques de survie, elle transmet son savoir à un groupe d'élèves. Elle les invite à se débarrasser du tissu, du plastique ou du métal, pour les remplacer par cuir, bois, silex, qu'elle leur apprend à façonner eux-mêmes. Ce voyage dans le temps se révèle difficile, et plus de la moitié des participants abandonnent en cours de route, pour des raisons tant physiques que psychologiques. Venus d'horizons professionnels, sociaux et géographiques différents, dix de ses apprentis sont suivis pour comprendre leurs motivations.

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique