• Lettre de Satprem

    http://images.fineartamerica.com/images-medium/young-love-series-the-walk-home-barbara-hayes.jpg

     Nous sommes dispersés, éloignés, chacun sur son petit continent, avec des petits soucis, des grands soucis, et la vie comme tous les jours. Pourtant, ce n’est plus comme tous les jours, une merveilleuse histoire cherche à se glisser à travers les fils de notre trame — si nous voulons bien. Que pouvons-nous faire pour aider cette histoire, pour hâter son Moment — il faudrait tellement que cela aille plus vite. La terre est douloureuse, nos petits continents sont si gris et périmés. Ici et là, nous sommes quelques-uns comme des petits points de soif ardente, et que faire pour aider cette espèce nouvelle à naître parmi nous ? 

    Certainement la plus grande aide est d’appeler cette « autre chose », ce demain de la terre, dans son cœur, dans ses actes, ses pensées, avec chaque pas, chaque geste, sourdement, obstinément comme on cogne à une porte, comme on appelle l’oxygène et l’espace et le sourire dans cette grisaille suffocante. Appeler, c’est faire invisiblement pousser les ailes de l’autre espèce, c’est faire un trou dans la carapace de l’habitude. S’il n’y avait pas une nécessité, jamais les espèces ne seraient sorties de leur trou gluant. Nous sommes dans le trou gluant du Mental. Appeler — on ne sait quoi —, c’est déjà tâtonner dans l’avenir, c’est déjà toucher une plage ensoleillée pour laquelle nous n’avons pas encore d’yeux. Mais peut-être faut-il beaucoup d’yeux pour qu’elle soit : une espèce nouvelle, ça se fait ensemble. Il y a une contagion dorée, comme un jour beaucoup d’oiseaux prennent leur vol pour le pays ensoleillé. Si nous étions beaucoup, cela hâterait peut-être l’heure du pays de Mère.

     Cet appel dedans, vous pouvez le faire partager, l’éveiller autour. Travailler à la grande Contagion supramentale. Nous avons besoin d’être ensemble, mais non pas comme des adeptes d’une nouvelle Église, bien tassés autour de quelques idées commodes. L’« idée », elle n’est pas commode du tout. C’est plutôt comme si une infinité de recherches dans toutes les directions devaient s’allumer autour d’un Sens central, d’une Poussée centrale, d’une Force qui propulse excentriquement chaque petit point de lumière en lui faisant traverser des couches de conscience différentes, des zones d’action humaine différentes. Au passage d’une couche, chacun allume les points correspondants qui à leur tour vont défricher d’autres zones. Et c’est tout un ensemble de travail terrestre qui s’opère. Il faut que beaucoup de types de vibration arrivent au point de mutation : un peintre ou un chirurgien n’ont pas la même manière d’« opérer », et pourtant le bout de leur concentration peut déboucher sur un autre univers, qui est le même. Il faut déboucher sur un autre univers et comme une multitude de points de sortie ou de perforation de la vieille bulle qui nous emprisonne. C’est le phénomène qui est en train de se produire innombrablement. Il faut comprendre le Sens du phénomène, qui n’est pas de faire de la super-chirurgie ou de super-tableaux, mais de déboucher sur un autre pouvoir d’être et une autre perception. Comprendre, c’est hâter le phénomène, c’est participer à la grande Contagion du Nouveau Monde. L’Expérience de Mère, c’est la force de propulsion.

     Alors nous nous retrouverons tous, non pas empaquetés dans une petite Église mais éclatés, et indiciblement réunis dans une autre dimension matérielle, comme autant de papillons sur la prairie « nouvelle ».

     Pratiquement, vous pouvez aider au Travail en répandant l’Œuvre, le Sens, la Dynamique de tout cela. Il faut que d’autres touchent. Il faut que d’autres sentent, respirent un peu cet air léger qui tente de se faufiler à travers les mailles de la vieille trame. Il faut goûter la chose. Se laisser aller un peu à Ça... Vous qui aimez Mère, qui avez senti ce Sourire, ce grand Possible battre, donnez-vous un peu. Sortez de votre coquille. Allez portez cet imperceptible frémissement du Monde Nouveau.

    Les livres de Mère, l’Agenda ne sont pas vraiment des « livres » ni même une « explication », une philosophie nouvelle : c’est un Pouvoir d’action, c’est une Force en mouvement. C’est un Levier. Si vous les mettez dans les mains d’un ami, dans la vitrine d’un libraire de votre quartier ou de votre ville, dans un coin de journal ou de revue, sur un bout d’affiche improvisée, ils agiront au-delà de toute compréhension, aux niveaux les plus inattendus, comme un minerai radio-actif. C’est peut-être bien le Minerai du Nouveau Monde. Alors empoignez-vous, faites le travail. Et un grain de cœur a des résultats inattendus. En comblant d’autres, vous serez comblés. Et finalement nous y serons tous, ensemble, comblés, dans ce jardin de l’avenir qui est le Sens même de ces millions d’années d’espèce mentale inadéquate.

     Si chacun de vous touche dix personnes, il aura fait un travail inestimable.

     Si nous regardions un peu les « petits miracles » de Mère se multiplier autour de nous avec ce sourire si léger... se multiplier tant que le monde fondra dans un sourire et l’autre Loi nous prendra par surprise comme le petit axolotl désembourbé.

    Que notre sourire embrasse toujours plus de sourires. Que la terre soit légère.

     Ensemble           

     

    Satprem

    « Pourquoi manger des fruits et des légumes crus?Amour et compassion »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Mercredi 19 Mars 2014 à 14:07

    Merci les filles! cool

    3
    El
    Lundi 17 Mars 2014 à 21:02

    Bien choisie cette image qui donne l'envers tout en étant à l'endroit (je parle de la bannière)

    et merci pour le Sourire de Satprem (et aussi pour le reste ), bises, Elena.

    2
    Samedi 15 Mars 2014 à 12:58
    se réaliser soi, c'est oeuvrer un tout petit peu à l'avènement de l'humanité ...
    amitié .
    1
    danielleg
    Mercredi 12 Mars 2014 à 14:15

    Magnifique !  SATPREM  :)

    Tout autre chose, je vient de terminer le livre de Thich Nhat Hanh ' Prendre soin de l'enfant intérieur '

    C'est expliqué avec beaucoup de simplicité, tendresse, et a la portée de chacun.

    C'est a cela que l'on  reconnait un vrai  maître ! :)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :